Cristal de Baccarat

La main de l'homme...A Tokyo ou à Miami, on ne connaît pas forcément la Lorraine.

Mais dans le monde entier, Baccarat est synonyme de perfection.

La petite cité, traversée par la Meurthe, a par ailleurs des atouts: le paysage prévosgien y est reposant, la rivière est à l'origine d'industries.

Et, tout près de Baccarat, le site de Deneuvre est le plus grand lieu de culte dédié à Hercule, connu des archéologues.

Alors pourquoi le cristal ?

Le XVllle siècle est à son milieu, la châtellerie de Baccarat appartient à l'évêque de Metz, Mgr de Montmorency-Laval, possesseur d'immenses forêts.

Celles-ci sont sous-exploitées, l'eau de la Meurthe dégage un sable fin et la main d'oeuvre abondante n'est guère utilisée.

Le prélat, voyant l'Anglais envahir le marché du verre, demande au roi de France, dont Metz dépend, l'autorisation de créer une usine à feu.

Un savoir-faire...En 1764, la requête est agréée, la verrerie Sainte-Anne voit alors le jour.

La verrerie est transformée par la suite en cristallerie par M. d'Artigues venu de Saint-Louis.

Le château, actuel musée, entouré des maisons des cristalliers, des halles et d'une chapelle vouée à sainte-Anne, formaient une cité dans la petite ville. L'appel des ouvriers se faisait à n'importe quelle heure du jour et de la nuit par une cloche encore visible.

En 1817 le premier four à cristal allumé, le succès fut immédiat en raison de la qualité et de la hardiesse des réalisations.

Au XlXe siècle, c'est l'essor foudroyant avec des commandes importantes, venues notamment de la Russie des Tsars, qui faisaient grande consommation du plus beau cristal du monde.

Grâce aux expositions universelles, la renommée des chefs-d'oeuvre de Baccarat devint internationale.

Dans les années 60, le comte de Chambrun, descendant de Lafayette, président de la Compagnie, ouvrit le marché à l'Amérique, au Moyen-Orient et au Japon.

La pureté du cristalNouvelle période faste avec une recrudescence d'artistes: Baccarat compte en pourcentage le plus grand nombre de meilleurs ouvriers de France.

Aujourd'hui, 70 % des produits sont exportés vers 90 pays dont le Japon, les U.S.A., le Moyen-Orient et l'Extrême-Orient.

Maintenir à flot une industrie, dite de main d'oeuvre, nécessite une remise en cause régulière. Depuis qu'une jeune femme est aux commandes, Mme Taittinger-Bonnemaison, Baccarat s'est investi dans le bijou. Coeurs de Baccarat, bagues de couleurs plaisent aux élégantes.

A côté de la gamme traditionnelle, comme le service Harcourt, Lady Baccarat (visible à Paris rue de Paradis), le sapin en cristal et autres objets d'art exposés, les services de verre (1.100 pièces au total), les lignes contemporaines sont entrées avec force au musée de Baccarat, musée privé le plus fréquenté de Lorraine.

Parmi les créations : le candélabre commandé par le Tsar Nicolas II de Russie.