"LAND-FIELDS-FOREST SIGNS" 

Photo de l'oeuvre retour

Parfois des oeuvres respirent sérénité et paix spirituelle, et celle-ci en est une. La quête d'une compréhension claire des choses donne naissance à un univers hors du commun. Elle fait place à de nouvelle définitions et utilise la singularité des objets, des conditions ou des essences. Dans cette composition minimaliste, nous sommes devant un paradoxe entre la dureté du chêne et la souplesse du roseau. A cause de l'endroit pù elle se situe, une adaptation des matéraux et des significations prend place. Dans un lieu où le vent se lève, se déplace et tourne, la mise en oeuvre d'une série de mats en forme de plume, a pris forme. L'endroit est une croisée d'océans labourés où "LAND-FIELDS-FOREST SIGNS" rappelle les forces de la nature.

La forme de la plume s'impose, car elle est une compagne idéale du vent. Elle épouse ses désirs, se faufile entre ses mouvements et rend visible ses caprices. Un hommage à cet élément de panache se dresse et adopte la forme d'une borne, d'une échelle, d'un signal. Montrer la traversée des champs par brises et tempêtes met en évidence le lien entre le ciel et la terre. Nous assistons à une alchimie du lieu avec l'oeuvre, au refus du paysage spectacle par un élément paysager. Cette sculpture dispose et prépare un espace, elle est comme un coup de pinceau dans une toile vierge.

Patricia Tolentino.