Le concept


Des idées pour une passion

A l'origine du projet, François Davin sculpteur originaire de la Meuse, travaillant surtout à l'étranger, et revenu s'installer au pays en 1996.
Le projet s'articule autour de trois axes principaux :
Rapprocher, associer, pour une rare occasion d'enrichissement mutuel, le monde rural et l'art contemporain, deux mondes qui se fréquentent peu mais bien proches par leur "affrontement à la matière et leur proximité obligée avec les grands mystères".
Sortir l'art de ses circuits habituels, pour de nouveaux publics.
En créant des oeuvres destinéesà mettre en valeur l'espace qui les entoure, proposer des regards différents, nouveaux, inattendus, sur la forêt.

Un sentier de sculptures

Il sagit, d'abord, d'un nouveau sentier piétonnier, cavalier, cycliste, destiné au projet, balisé comme tel, et d'accès ouvert à tous de Févier à Septembre, sillonnant un millier d'hectares de forêts vallonées.
Le long de ce sentier, 21 artistes de nationalités et modes d'expression variées, réaliseront, du 1er au 14 juillet 1997, chacun son projet, dans un lieu et pour un lieu choisi le long du sentier... pour en exalter le génie, la mémoire...
Les artistes et les habitants des villages seront intimement associés. Ils souperont, feront la fête ensemble, au moins une fois dans chaque villages. Les artistes qui offrent les oeuvres, seront les hôtes des habitants.
Ces oeuvres au caractère "raisonnablement durable", seront réalisées avec les matériaux de la Meuse : pierre calcaire d'Euville et de Savonnières, bois brut, et fer... Elles seront maintenues en place aussi longtemps que leur état de conservation le permettra.
Le renouvellement périodique de l'évènement est prévu, avec prolongement du sentier à l'avenir, pour en faire un centre d'intérêt Européen.
Les croquis des 21 projets retenus sont exposés à Paris du 15 au 30 Avril 1997, à la Maison de Lorraine.


Précédente Accueil Suivante